Les Operating Partners = L’Assurance de votre Croissance avec la crédibilité de l’avoir déjà fait « dans nos propres entreprises »

François Sabaté a publié dans Entreprendre.fr un texte sur le burn-out des chefs d’entreprise. Face à une tendance qui s’accentue et avec une recrudescence des risques, il revient sur ce phénomène et esquisse des pistes pour éviter la chute.

Le burn-out, un phénomène qui touche aussi les chefs d’entreprise

17,5% des dirigeants de TPE-PME sont exposés au risque de burn-out selon une étude du Groupe VYV – Harmonie Mutuelle auprès des dirigeants de la CPME publiée en mai 2021. Les plus exposés sont des chefs d’entreprise de moins de 45 ans, employeurs (risque détecté chez 24,4% d’entre eux contre 13,3% pour ceux qui n’ont pas de salariés) et qui sont devenu chefs d’entreprise par nécessité (risque de burn out détecté chez 30,5% de ces dirigeants) plus que par choix et opportunité (17%).

Un risque de burn-out en croissance avec les crises

Depuis plus de 2 ans, le risque augmente en raison de l’enchainement de crises totalement imprévues (Covid, catastrophes climatiques, guerre en Ukraine) et de la multiplication de toutes sortes de tensions internes et externes (ruptures d’approvisionnement, inflation, difficultés de recrutement, évolutions du management à l’ère post-Covid…). Les dirigeants de PME sont fatigués et ont un sentiment d’incompréhension et d’isolement. Celui-ci est entaché d’un sentiment de culpabilité pour ne pas prendre les bonnes décisions au bon moment.

Or stress et charge mentale du dirigeant ralentissent son processus de décision et sa prise de risque.

Les leviers à activer pour éviter la chute

Parmi les points d’action, dès qu’il sent risquer de perdre pied, le dirigeant gagnera à agir sur quatre points, avant qu’il ne soit trop tard :

  • Réapprendre à écouter, demander des feedbacks à son équipe et à son entourage professionnel
  • S’appuyer davantage sur ses équipes pour garder du temps pour soi et préserver des moments où l’on pratique des activités qui nous font du bien
  • Se connecter à des pairs et à des partenaires des entrepreneurs afin d’avoir un regard objectif sur l’activité et la situation de l’entreprise et de garder la tête froide
  • Changer son schéma de management de l’entreprise, ne plus être « un patron de PME qui  assume tout », expérimenter des approches nouvelles comme le management éthique.

Un article à lire sur le site Entreprendre.fr.

Télécharger votre livre blanc

L'operating partner
La botte secrète des PME et ETI en croissance

Tout savoir sur la façon dont l’intervention d’un operating partner concourt à la création de valeur des entreprises

Partagez vos challenges avec un Entrepreneur

Choisissez le créneau téléphonique qui vous convient
pour échanger avec un Operating Partner et trouvons ensemble la meilleure approche.