Les Operating Partners = L’Assurance de votre Croissance avec la crédibilité de l’avoir déjà fait « dans nos propres entreprises »

Face d’une part à la hausse du prix des matières premières et composants de base, et d’autre part aux incertitudes croissantes sur les approvisionnements, Alexandre Stern détaille quatre pistes d’action dans un article paru sur DAFmag.com le 23 juin 2021.  

Les chefs d’entreprise sont en effet confrontés à un nouveau défi : après le ralentissement de leur activité, après le télétravail, c’est maintenant la hausse des prix des matières premières et les tensions sur les approvisionnements qui pèsent sur leur activité. Une nouvelle donne qui pèse sur les coûts et la sécurité de la production …

Alexandre Stern a identifié 4 pistes pour reprendre la main :

  1. identifier clairement quels sont les matériaux ou composants critiques pour lesquels il existe une tension sur le marché ;
  2. mettre à jour de façon régulière les délais d’approvisionnement prévus et les coûts de ces produits ou services ;
  3. réfléchir aux évolutions de sa supply chain en référençant de nouveaux fournisseurs (par exemple dans d’autres zones géographiques), voire dans certains cas quand cela est possible internaliser leur fabrication ;
  4. mener dès maintenant  un travail de fond sur ses modes de production et sur la composition de ses produits pour diminuer la dépendance à certains approvisionnements

Une démarche d’anticipation et une prise de risque sur l’avenir certes, mais qui s’avèrent nécessaires pour ne pas être emporté par la vague qui est en train de monter. A lire sur Daf-Mag : Approvisionnements : anticiper et prévenir les risques de rupture de la supply chain