Les Operating Partners = L’Assurance de votre Croissance avec la crédibilité de l’avoir déjà fait « dans nos propres entreprises »

Augmentation des performances, succès des projets, atout pour boucler une levée de fonds, levier pour devenir un champion en France et à l’international … : dans les témoignages publiés sur LinkedIn et Twitter, les partenaires du premier réseau français d’operating partners 100% chefs d’entreprise soulignent les avantages du recours au copilotage par des entrepreneurs expérimentés.

Le métier d’Operating Partner se développe de plus en plus. Les investisseurs sont davantage enclins à proposer leurs services à leurs participations afin d’accompagner et d’accélérer la croissance des entreprises. I&S Adviser réalise 40% de ses interventions auprès des chefs d’entreprise à la demande des investisseurs (fonds, société de gestion, business angels, etc.). Objectif : aider les dirigeants fondateurs dont les projets ont retenu l’intérêt des investisseurs à structurer opérationnellement leur société pour être en mesure d’atteindre les objectifs annoncés dans le business plan.

Plusieurs investisseurs travaillent régulièrement avec l’équipe d’I&S Adviser. Ils ont en effet choisi de miser sur des compétences externes, à l’ADN 100% chef d’entreprise. Trois raisons principales sont invoquées : un operating partner externe suscite davantage la confiance du dirigeant qui ose lui faire part de ses doutes et difficultés ; il n’est pas juge et partie ; et il travaille avec un nombre restreint de chefs d’entreprise (3 à 4) alors qu’un operating partner salarié d’un fonds se voit confier le suivi d’en moyenne 20 à 30 dossiers.

Plusieurs experts de la finance se sont exprimés sur les réseaux LinkedIn et Twitter sur cette collaboration avec un operating partner. Ils retiennent quatre bénéfices pour les chefs d’entreprise.

Des performances à la hausse

Les investisseurs constatent que les chefs d’entreprise accompagnés performent davantage que ceux qui gèrent seul leur développement stratégique. C’est notamment le cas de Jean-Marc Bally, managing partner d’Aster Capital pour qui « les entrepreneurs accompagnés présentent un niveau d’agilité et d’expérience supérieur à celui des entrepreneurs qui pilotent seuls leur développement ».

Fabio Lancellotti, partner chez Aster Capital, estime pour sa part que « la théorie de Darwin s’applique aux start-up : celles qui survivent et progressent ne sont pas les plus fortes, mais celles qui s’adaptent le mieux au changement – notamment en se faisant accompagner. »

Davantage de succès pour les projets stratégiques lancés

Second constat des partenaires financiers : un copilotage par un operating partner augmente considérablement les chances de succès des projets lancés. Pour Marc Dussart, directeur du Crédit du Nord Corporate Finance, « s’entourer d’entrepreneurs expérimentés pour réussir son virage stratégique est une des clés du succès ».

Sabine Pennequin, Directrice du Développement Entreprises et Institutionnels, en charge de la Filière Innovation de Banque Populaire du Nord, estime que pour assurer leur croissance et éviter beaucoup d’écueils, « les chefs d’entreprise ont besoin de pairs, de personnes qui ont vécu les mêmes difficultés qu’eux et qui peuvent vraiment s’engager ».

Quentin Roquette, Associé chez InExtenso Nord de France, considère que « chaque virage stratégique nécessite le partage d’une nouvelle vision. Il est important que l’expérience soit partagée avec des operating partners qui ont déjà vécu ce type de challenge. »

Quant à Jean-Sébastien Oriou, avocat, il constate que « l’appui opérationnel d’un entrepreneur expérimenté au côté du chef d’entreprise a un grand impact sur les résultats directs de sa société. »

Un accompagnement de plus en plus regardé par les fonds lors des opérations de levées

Certains investisseurs font de l’accompagnement un critère pris en compte lors des tours de tables, au moment de l’étude des dossiers, à l’image de Bertrand Folliet, Managing Partner d’Entrepreneur Invest, qui estime que « l’accompagnement opérationnel des entreprises est devenu un critère clé pour réussir sa levée de fonds ».

En effet, beaucoup d’entrepreneurs qui viennent voir les fonds ont souvent formulé un projet de développement pour leur entreprise dans leur business plan. Mais il reste incomplet et surtout, ils ne l’ont pas toujours traduit en termes opérationnels. Or il est important de vérifier que l’entreprise est en ordre de marche pour exécuter un plan d’actions clairement exprimé sur les 3/6/12 prochains mois. C’est pourquoi s’appuyer d’un operating partner est considéré comme augmentant les chances de succès par l’entrepreneur et donc par l’investisseur.

Et force est de constater le succès de 100% des opérations de levée de fonds lancées par les entreprises ayant préalablement mené une opération de business staging (ou structuration opérationnelle de l’entreprise) avec l’appui d’un operating partner.

La botte secrète pour que les entreprises françaises deviennent des champions internationaux

Le recours aux operating partners est entré dans les mœurs aux États-Unis où ce métier est de la crise financière de 2008. Il permet aux entreprises d’éviter de nombreuses erreurs, et notamment les erreurs de débutant en capitalisant sur les bonnes pratiques de ceux qui l’ont déjà fait.

Fadwa Sube du Pôle Systematic, encourage les chefs d’entreprise à « ne pas avoir peur, à oser se payer le luxe d’avoir les meilleurs sparring partners, engagés, actifs et qui partagent la culture du résultat pour aller le plus loin possible ».

Quant à Stéphane Cobo, Corporate Innovation Groupe RATP, il estime qu‘ « en France nous sommes incroyables en termes de créativité et d’ingénierie. Si on rajoute la couche business avec ceux qui ont l’expérience de créer et développer des entreprises, nous n’aurons plus rien à envier aux autres continents. »