Les Operating Partners = L’Assurance de votre Croissance avec la crédibilité de l’avoir déjà fait « dans nos propres entreprises »

Un article d’Isabelle Saladin paru sur Forbes.fr le 11 avril 2021 s’intéresse à la façon dont les chefs d’entreprise peuvent continuer à avancer en dépit du ralentissement économique général. Faute de pouvoir faire des prévisions à moyen et long terme, l’idée va être d’avancer à petits pas, d’accumuler les petites victoires.

Plusieurs bonnes raisons :

  • Le chef d’entreprise assume sa posture de leadership
  • Il évite de se laisser distancer par des concurrents qui seraient plus audacieux que lui
  • Il assure une continuité dans le développement de sa PME
  • Il contribue à garder le moral des troupes avec des nouvelles positives.

Que faire ? Comment s’y prendre ? Sur ce point, Isabelle partage X bonnes pratiques :

  • Concentrer ses équipes sur un nombre restreint de projet fédérateurs à l’échelle de toute l’entreprise ;
  • Faire évoluer son système de management en ajustant son comité de direction et en l’enrichissant de nouvelles compétences qui leur sont moins accessibles en temps en croissance ;

Accepter le fait que tout va être plus difficile et moins rapide, que les résultats et le retour sur investissement ne seront pas immédiats.

Une étude récente de PWc parue dont Forbes.fr a parlé le 18 mars dernier, réalisée auprès de plus de 5 000 chefs d’entreprise dans le monde, notait que « 76%, soit trois quarts des PDG, prévoient un retour à la croissance en 2021. Un optimisme particulièrement prononcé parmi les dirigeants d’Europe de l’Ouest : 76 % d’entre eux prévoient une amélioration de la croissance économique mondiale au cours de l’année à venir. 59 % des dirigeants français partagent cet optimisme. » Preuve que les chefs d’entreprise sont prêts à avancer.

Pour lire l’article, se rendre sur Forbes, Face à la crise, misez sur les « quick win »