Les Operating Partners = L’Assurance de votre Croissance avec la crédibilité de l’avoir déjà fait « dans nos propres entreprises »

Dans cet article paru le 6 juillet 20021 sur www.chefdentreprise.com, Patrice Arzillier s’intéresse au CoDir. Trop de collaborateurs nommés ne voient que les droits que leur donne cette nomination dans une instance dirigeante ; or elle revêt aussi son lot de devoirs et le chef d’entreprise doit bien avoir conscience, au-delà de l’acte de management que représente cette nomination de ce qu’il peut attendre des uns et des autres pour la bonne conduite de son business.

Après avoir rappelé les missions du comité de direction (notamment le pilotage de l’exécution opérationnelle et l’entrainement des équipes dans le projet) et sa composition type, il dresse un parallèle avec les 12 travaux d’Hercule et lisant les 12 devoirs qui incombent aux membres du CoDir. Attitude entre membre, partage d’informations clés, responsabilités, respect de la confidentialité, etc. sont au cœur de leurs nouvelles missions.

D’expérience, on peut affirmer que transformer une PME demande de la structuration et aussi une équipe de direction compétente, investie et préparée au changement à venir. C’est finalement peut-être sur la constitution d’un CoDir équilibré, engagé et performant qu’un chef d’entreprise gagnera à se faire épauler par des pairs qui ont déjà eu à gérer ce type de changement organisationnel et structurant. L’atteinte de ses ambitions de développement tient aussi beaucoup à sa gestion de l’humain et au management.

Un article à lire sur Chef d’Entreprise « Être au codir n’induit pas seulement des droits mais surtout des devoirs ».