Les Operating Partners = L’Assurance de votre Croissance avec la crédibilité de l’avoir déjà fait « dans nos propres entreprises »

L’injonction à la RSE se fait plus pressante auprès des chefs d’entreprise. Si certains restent sceptiques, d’autres s’intéressent de plus en plus au sujet. Selon l’étude Bpifrance Lab de mars 2021, 26% des dirigeants interrogés sont des capitaines humanistes.

Quatre évolutions sont en train de favoriser l’adoption de mesures par les PME :

  • La réglementation évolue avec en tête le bilan GHG et le DPEF (déclaration de performance extra financière) qui vont concerner de plus en plus d’entreprise.
  • La RSE est un critère de plus en plus pris en compte par les financiers : les banques demandent des données sur la RSE avant d’accorder des prêts quand les doivent de plus en plus souvent justifier la part de « vert » dans leurs choix.
  • Du côté des donneurs d’ordres, notamment des grands groupes, ils sont de plus en plus attentifs aux engagements RSE de leurs fournisseurs.
  • La RSE est un levier pour motiver ses équipes et pour recruter, les équipes, en particulier les jeunes générations, attendent de leur employeur un engagement environnemental, social et sociétal explicite et effectif.

Conséquence : la RSE s’avère être une opportunité bien plus qu’une contrainte. Elle conduit et permet à l’entreprise de se différencier et d’enrichir sa proposition au marché, tout en étant en phase avec les nouvelles exigences de ses clients et de son écosystème.

Pour que ce soit le cas, les PME gagneront à s’appuyer sur trois leviers pour s’emparer du sujet et en faire un élément de performance et de différenciation :

  • S’appuyer sur des outils numériques et des prestations de conseil pour piloter la RSE
  • Créer de la cohérence entre des actions qu’elles ont déjà menées – car elles sont lin de n’avoir rien fait …
  • Faire de la RSE un élément de la proposition de valeur de l’entreprise.

L’article est à lire sur Forbes : RSE : le temps est venu de passer de l’obligation à la création de valeur par et pour la PME