Les Operating Partners = L’Assurance de votre Croissance avec la crédibilité de l’avoir déjà fait « dans nos propres entreprises »

Eric Decalf, operating partner chez I&S Adviser, s’est interrogé sur les changements qui s’imposent aux chefs d’entreprise du fait des tensions sur le marché du travail. Il y consacre un article paru le 17 septembre 2021 sur BeABoss.fr.

Tout d’abord il estime que la situation ne consiste plus uniquement en un manque de compétences immédiates comme on en a souvent entendu parler dans des secteurs comme l’informatique ou certaines spécialités industrielles. Ce qui manque, ce sont des candidats tout court !

Plusieurs raisons à cela :

  • des raisons sociétales comme le vieillissement démographique et la montée de l’individualisme
  • des raisons de compétences avec des capacités de formation qui restent largement insuffisantes au regard des besoins à pourvoir, et aussi le manque de ponts balisés entre les métiers d’hier et d’aujourd’hui
  • des raisons culturelles qui entrainent un manque d’agilité et une frilosité des salariés français face à l’inconnu

Si les impacts positifs pour les salariés sont souvent évoqués (augmentations de salaire, davantage d’opportunités professionnelles notamment pour les jeunes…), la question se pose autrement pour les chefs d’entreprise. Soit ils sauront attirer, former et conserver les talents, soit les savoir-faire (donc les marchés) partiront vers d’autres pays plus volontaristes (Amérique, Asie, Afrique), avec comme conséquence une baisse du PIB, donc un appauvrissement, et une perte définitive de capacité économique sur certains métiers de la France vis-à-vis de ses concurrents internationaux.

Eric liste alors quatre défis :

  • vérifier que le modèle économique va permettre d’absorber les inévitables augmentations de salaire.
  • changer ses habitudes de recrutement. Par exemple, ne plus recruter en fonction de ce qu’a fait le candidat mais en fonction de ce qu’il pourrait faire demain
  • développer sa marque employeur. Parmi les pistes d’action, le chef d’entreprise doit travailler avec ses responsables RH à renforcer la proximité avec les collaborateurs et la qualité des rapports en interne.
  • définir de vraies valeurs et donner un sens à son projet de business : quelle est ma raison d’être ?

Les changements actuels du marché du travail vont être pérennes, et la France est bien entendu loin d’être la seule concernée. Pour préserver et enrichir en continu cette force, cette richesse des entreprises que sont leurs collaborateurs, des changements radicaux de pratiques sont nécessaires. Mais cela permettra à nos entreprises d’être à la fois conquérantes, solides et résilientes face aux bouleversements en cours des sociétés contemporaines, qu’ils soient économiques, écologiques ou sociétaux.

L’article est à découvrir en intégralité sur https://www.beaboss.fr/thematique/rh-management-1026/recrutement-personnel-2067/breves/difficultes-recrutement-pme-quatre-pistes-avancer-malgre-tout-364260.htm