Les Operating Partners = L’Assurance de votre Croissance avec la crédibilité de l’avoir déjà fait « dans nos propres entreprises »

Dans un article paru sur Économie Matin le 30 octobre 2020, Janick Belin, operating partner chez I&S Adviser analyse les impacts du télétravail pour le chef d’entreprise et ce qu’il induit en termes de management et de gestion.

Car le télétravail ne bouscule pas seulement les collaborateurs. Les chefs d’entreprise aussi doivent adapter leur façon de travailler.

Très souvent pris par le temps, ils ont l’habitude de régler plein de menus surjets de façon ad-hoc, en rencontrant dans les locaux les équipes et les managers. Sauf qu’à l’ère de la Covid, cette pratique ne tient plus. Les collaborateurs sont présents par intermittence et pas forcément au même moment que le chef d’entreprise, leurs managers, les équipes d’autres services, etc. Par conséquent, les occasions de se croiser se raréfient… Mais les attentes de réponse et la pression pour faire vite ne faiblissent pas et le flux de mails ne tarit pas, voire augmente…

Janick liste ainsi 5 impératifs que doit respecter un chef d’entreprise pour conduire son business tout en déployant le télétravail :

  1. Etre très discipliné dans son organisation personnelle. Finie la gestion des dossiers à la volée, il doit créer des rituels, tenir le temps imparti à chacun et aussi communiquer clairement sur ses objectifs de développement… Autrement dit, redevenir capitaine de navire virtuel ;
  2. S’approprier un modèle de management basé sur la confiance, en fixant des objectifs, en indiquant les délais à respecter, en faisant des points d’étape et contrôler strictement les résultats obtenus, sans tomber dans un mode « flicage ».
  3. Rester vigilant sur les comportements des collaborateurs : Il est essentiel d’éviter d’une part l’hypertravail, d’autre part le décrochage, qui l’un comme l’autre nuirait à la cohésion des équipes, empêcherait de maintenir l’activité sur la durée et diminuerait la performance collective.
  4. Eviter le conformisme des comportements et des pensées, pire ennemi de l’innovation. Pour cela, il lui faut créer autrement un affectio societatis et impulser des dynamiques collaboratives (à défaut d’être collectives)
  5. Regarder plus loin et répondre en partie au problème numéro un des PME (surtout dans les zones rurales) : trouver les bonnes personnes.

Finalement, s’il remet beaucoup de pratiques en cause, le développement du télétravail, en contraignant les chefs d’entreprises à « faire différemment », peut aussi renforcer leur capacité d’exécution

A lire sur Économie Matin : Le télétravail impose 5 nouvelles pratiques managériales aux chefs d’entreprise

Partagez vos challenges avec un Entrepreneur

Choisissez le créneau téléphonique qui vous convient
pour échanger avec un Operating Partner et trouvons ensemble la meilleure approche.