Les Operating Partners = L’Assurance de votre Croissance avec la crédibilité de l’avoir déjà fait « dans nos propres entreprises »

Dans un point de vue paru sur Forbes le 11 septembre 2019, Isabelle Saladin revient sur les dernières évolutions de la loi et l’introduction d’un droit à l’erreur dans les principes de l’administration. Des éléments à prendre en compte dans la gestion de son entreprise.

Cependant, ce droit ne concerne que les démarches administratives et fiscales. Donc les entreprises qui ne dégagent pas de chiffre d’affaires ou n’ont pas de salariés – à l’image de beaucoup de start-up – ne se sentent pas nécessairement concernées. De plus, le fichage 060 de la Banque de France demeure. Enfin les autres partenaires économiques des entreprises, banques en tête, ne sont pas
incitées à suivre le mouvement…

La culture du droit à l’erreur est essentielle pour donner à nos PME et start-up toutes les chances de grandir. Si on veut que la France devienne une nation d’entrepreneuriat et d’innovation, il faut changer d’état d’esprit et regarder autrement les chefs d’entreprise.

Pour en lire plus, rendez-vous sur Forbes : Du droit à l’erreur au droit au rebond pour les entrepreneurs.