Bien que la France dispose de brillants chercheurs et ingénieurs, le pays n’arrive pas à imposer son leadership sur des marchés économiques en pleine croissance. Une excellence pourtant enviée de tous, mais qui peine aujourd’hui à faire sortir de l’ombre les entrepreneurs français. 

Le produit parfait

Il semblerait que les entrepreneurs français soient davantage focalisés sur la perfection de leur produit. Un perfectionnisme que l’on peut difficilement leur reprocher, mais qui serait tout de même à l’origine du problème. En effet, comme le souligne très justement Isabelle Saladin dans son article, même le plus parfait des produits n’a aucune certitude d’être vendu.

Le besoin client

Pour vendre un produit, il convient de réfléchir en amont à son usage. Les entrepreneurs doivent se concentrer sur la demande et le besoin client. Ainsi, ils pourront comprendre si leur produit a des chances d’intéresser une cible potentielle. En effet, pour s’imposer sur un marché, le produit ou le service devra obligatoirement répondre à un besoin précis. Par ailleurs, il se peut que le besoin ne soit pas encore existant. Un nouveau produit peut en effet éveiller de nouvelles demandes auprès de certains consommateurs. Quoi qu’il en soit, l’analyse de ces besoins semble être la base de tout lancement de projet. Une base sur laquelle il faut absolument se pencher avant et pendant la création du produit parfait.

Envisager la création d’entreprise autrement

Pour penser au-delà du produit, Isabelle Saladin nous invite à envisager la création d’entreprise sous un autre angle. Découvrez les 10 commandements du créateur d’entreprise ainsi que l’intégralité de son article sur le site Forbes.

Lien de l’article intégral : Avoir un super produit, c’est bien ; faire du chiffre d’affaires avec, c’est mieux !